ATELIERS

Avant tout, là où notre société nous dissocie, nous choisissons de nous associer. Déserter un endroit ou une époque, c'est s'associer par ailleurs, dans une autre temporalité. 

Après avoir été nous-mêmes confrontés à l'obsolescence programmée du matériel que l'on utilise au quotidien, nous avons dû apprendre à le réparer ou à le réemployer. Nous partageons le désir et le besoin d'interagir avec le fonctionnement des objets, et de sortir du statut de consommateur qu'ils nous réservent. Ceci a requis un long processus d'auto-apprentissage technique, ainsi que le développement d'une curiosité particulière vis à vis du fonctionnement du matériel, puis une certaine ardeur pour ne pas désespérer face aux difficultés techniques, aux risques et aux responsabilités que les interventions sur du matériel suggère. C'est toute cette expérience, pratique et humaine que nous mettons à disposition dans nos ateliers d'autonomisation, ouverts à tous et toutes et gratuits. La démarche pédagogique des ateliers consiste d'abord à partager nos bases théoriques, à échanger nos méthodes et bonnes adresses (web ou contacts divers) pour approfondir les techniques, et à mettre ensemble les « mains dans le cambouis », jusqu'à la réparation complète de l'objet. Par exemple, nous réparons réellement des voitures ou des ordinateurs, que les spécialistes vouaient au rebut. Ces temps servent donc à rompre en partie avec notre dépendance vis à vis des machines et des experts qui les conçoivent, les entretiennent et les réparent. Puis le fait de grandir collectivement en autonomie sur le terrain technique est à la fois une des solutions à nos problématiques économiques et un moyen de consolider durablement une forme de solidarité concrète. C'est à dire une communauté d'échange de services, d'outils et de savoirs, utile à ceux qui en ont le besoin et l'envie.

10864047_10152984671089516_8674251241351574810_o